Tableau des résultats sur l'homme

Equipe Essai Nombre de patients Traitement Résultats
Phase I/II / cancer du sein métastatique   
21 personnes 4800 mg DFMO x 3 par jour pendant 14 jours puis rien pendant les 14 jours suivants.

Bonne tolérance.

1 patiente a vu un arrêt de la croissance des métastases du foie.

Phase IIa / prostate 9 patients 0,5 g/jour de DFMO pendant 1 mois   
Diminution des taux prostatiques des polyamines.
Phase II en double aveugle randomisé/ en prévention du cancer du sein 119 personnes ayant un fort risque de développer un cancer du sein  
 0,5 g/m2/ jour de DFMO pendant 6 mois Pas de modulation du risque d’apparition du cancer du sein.
Phase III randomisé / gliome anaplasique 249 patients
3 g/m2/jour de DFMO pendant 2 semaines avant et 4 semaines après chimiothérapie – cycle répété sur 12 mois   
Légère augmentation de la survie mais sur les 24 premiers mois de suivi des patients.

 

Vlastos et al., 2005


Phase II en double aveugle randomisé / néoplasie intraépithéliale cervicale grade 2 et 3    18 patients 0,125 à 0,5 g/m2 de DFMO pendant 6 mois    Pas de différence significative d’un point de vue évolution du cancer.
Effets secondaires avec le DFMO : nausée, diarrhée, mal de tête, fatigue.

Phase II / cancer prostate
33 patients avec cancer de la prostate avec échappement hormonal    0,75 g/jour de néomycine toutes les 2 semaines associé à un régime alimentaire pauvre en polyamines sur minimum 12 mois   Régime alimentaire et traitement bien observés et tolérés. 24 % des patients ont arrêtés la Néomycine suite à une intolérance digestive mais ont poursuivi le régime alimentaire seul. La douleur a été bien controlée et l'état général maintenu.
Phase II en double aveugle / en prévention cancer prostate
140 patients ayant un historique familial de cancer de la prostate 0,5 g/jour de DFMO pendant 12 mois Augmentation du volume de la prostate moindre, diminution du taux prostatique de la putrescine avec DFMO,
Différence dans la réponse des patients suivant leur génotype.
Quelques toxicités de grade 1 dans le groupe DFMO (trouble musculo squelettique).
Toxicité de grade 2 (modification de l’ouïe) pour 1 patient dans le groupe DFMO.
Phase II en double aveugle randomisé contre placebo / prévention cancer colorectal 375 patients
0,5 g / jour de DFMO et 150 mg de Sulindac (anti-inflammatoire non-stéroïdien) et 81 mg d’aspirine pendant 36 mois   

Réduction importante (92 %) d’apparition des polypes adénomateux.

Pas de toxicité particulière.

Phase III en double aveugle randomisé contre placebo / prévention cancer de la peau   
291 patients avec un historique de cancer de la peau.
0,5 g/m2/jour pendant 4 à 5 ans Ototoxicité moyenne.
Diminution de l’activité ODC et de la concentration en putrescine.
Diminution de l’apparition de nouveaux mélanomes cancéreux.

 

Régime alimentaire et traitement bien observés et tolérés. 24 % des patients ont arrêtés la Néomycine suite à une intolérance digestive mais ont poursuivi le régime alimentaire seul. La douleur a été bien controlée et l'état général maintenu.


Espace professionnels de santé

Identifiant
Mot de passe
Envoyer cette rubrique à un ami Imprimer cette page

ANAXIMANDRE - Parc d'innovation de Mescoat 29800 LANDERNEAU - Tel: 02 98 30 35 15 - info@anaximandre.com