Polyamines en pratique

 



Tous les aliments contiennent des polyamines (Bardocz et al., 1995 ;    Ploszaj et al., 1997) mais en quantité différente ; par exemple selon leur degré de fermentation (Okamoto et al., 1997), leur mode de préparation ou de cuisson ou leur état de fraîcheur. Les polyamines d’origine alimentaire constituent un apport important qu’il est possible de quantifier en tenant compte des aliments consommés.

Quelques équipes ont travaillé à quantifier les polyamines dans les aliments (Farriol et al., 2004Zoumas-Morse et al., 2007 ;
Eliassen et al., 2002 ; Kalac et al., 2002 ; Nishibori et al., 2007). Une équipe a même déterminé des catégories d’aliments selon leur teneur en polyamines et pouvant ou pas être consommés en cas de cancer (Cipolla et al. 2007).

 

 

Sur l’ensemble de ces travaux, il est possible de retrouver des résultats similaires pour certaines catégories d'aliments, toutefois, il est difficile de s’y retrouver car les résultats des teneurs en polyamines peuvent être exprimés dans des unités différentes et surtout, les protocoles d’analyses ne sont pas les mêmes. Sans oublier que la variété des aliments testée, notamment pour les fruits et les légumes (origines et degré de mûrissement), contribue à expliquer aussi en partie la variabilité des teneurs en polyamines trouvées dans ces différentes publications.

 Il est toutefois possible de proposer des catégories d'aliments comme dans le tableau ci-dessous.

 

 Faible teneur en polyamines 
Teneur moyenne en polyamines
Forte teneur en polyamines
(< 100 nmol/g ou ml)(101-200 nmol / g ou ml)(>201 nmol / g ou ml)

 

Pain blanc
Viande de porc,
Œufs
Poissons frais
Lait, fromage blanc et yaourt
Pâtes et riz blancs
Salsifis, oignon, betterave rouge, chou vert, oseille,
Pomme, pêche, poire, fraise, raisin, ananas
Margarine, beurre, huile
Sel et poivre
Biscuits
Eau, café, thé


 

 

Viande de lapin
Chou de Bruxelle, radis, endive

 

Brocolis, petit pois                     
Oranges et leur jus, bananes
Foie
Huîtres
Fromages fermentés: roquefort, gorgonzola, Saint Nectaire

Tableau : exemples de catégories d'aliments en fonction de leur teneur en polyamines (Cipolla et al., 2007).

 

 


Espace professionnels de santé

Identifiant
Mot de passe
Envoyer cette rubrique à un ami Imprimer cette page

ANAXIMANDRE - Parc d'innovation de Mescoat 29800 LANDERNEAU - Tel: 02 98 30 35 15 - info@anaximandre.com