Inhibition de la fabrication des polyamines par les cellules

 

Différents tests chez l’animal ont permis de voir l’intérêt d’une inhibition de la synthèse endogène des polyamines en utilisant différentes molécules.

Beaucoup d’essais ont porté sur l’un des inhibiteurs de l’ODC : l’alpha-difluoro-méthylornithine ou DFMO.

Suivant les modèles utilisés, le DFMO permet de réduire la croissance tumorale et la dissémination métastasique chez la souris et le rat : consulter le tableau des études pré-cliniques.


L’article d’Anthony Pegg (1988) fait un résumé des recherches sur les différents inhibiteurs de synthèse des polyamines qui ont été développés avant 1990.


En résumé :
L’utilisation du DFMO in vivo montre une diminution de la croissance tumorale et/ou de la dissémination métastatique, mais à des niveaux différents selon le modèle tumoral.
Il est également observé une toxicité à un traitement permanent avec le DFMO
.


 


Espace professionnels de santé

Identifiant
Mot de passe
Envoyer cette rubrique à un ami Imprimer cette page

ANAXIMANDRE - Parc d'innovation de Mescoat 29800 LANDERNEAU - Tel: 02 98 30 35 15 - info@anaximandre.com